6 Mars 2020

Le CNES en bref

Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), le CNES propose aux pouvoirs publics la politique spatiale de la France et la met en oeuvre dans 5 grands domaines stratégiques : Ariane, les Sciences, l’Observation, les Télécommunications et la Défense.

Consultez la plaquette institutionnelle du CNES

Crédits : CNES
Crédits : CNES

Pour mettre en oeuvre la politique spatiale de la France, nous nous appuyons sur le partage de valeurs fortes comme l’excellence, la passion et le souci de répondre aux enjeux de demain.

Nous sommes 2.363 femmes et hommes, mobilisés autour de la préparation du futur, de l’amélioration de la compétitivité de l’industrie française et de l’excellence scientifique et opérationnelle. Parmi nous, 82 % d’ingénieurs et cadres, dont 37 % de femmes. Avec nos quatre centres à Paris, Toulouse et Kourou, nous contribuons au rayonnement de la politique spatiale française.

Le CNES entretient des relations très étroites avec l’industrie spatiale, ses partenaires européens dans le cadre de l’Agence spatiale européenne et de la Commission européenne, et à l’international. Le CNES est un acteur majeur de la diplomatie économique et permet à l’industrie française d’enregistrer de nombreux succès.

Le CNES en chiffre

1961

2 780 M€



Création du CNES

Budget du CNES, décomposé comme suit :

  • contribution ESA : 1 401 M€
  • programme national : 705 M€
  • ressources propres : 625 M€
  • programme d'investissements d'avenir : 49 M€

4 centres

2 363 salariés

Paris Les Halles, Centre spatial de Toulouse, Direction des lanceurs (Paris-Daumesnil), Centre spatial guyanais (Kourou)

Composés en majorités d'ingénieurs et cadres et répartis dans les 4 centres.

Voir aussi